A good boss is someone who ...

Un bon patron est quelqu'un qui ...

appreciates you and earns your respect

can be a model to employees, is responsible and takes care of employees

cares about her/his workers and takes care of the business, organization, etc.

cares about his employees, rewards hard work

cares about his/her employees, balances work and fun

displays authority, maintains order, and gets the job done.

does not abuse his power, understands his employees

encourages you, gives you challenges

encourages you, treats you fairly, has realistic and consistent expectations

is approachable, inspires employees to work hard, is a good leader

is authoritative and respectful but pleasant also

is kind to their employees

is nice, jokes with you, you can trust

is open to other peoples ideas, is reasonable

is understanding

is understanding and flexible, treats you equally

is understanding, is not too strict, is fun

makes the job seem easy and is always fair.

pays promptly, is friendly

praises, understands individuality, gives contructive criticism

shares experience, makes other comfortable, creates healthy work environment

takes into account the needs/desires of his/her employers.

teaches me and encourages me to work at my highest level.

treats his employees as he does his employer, encourages hard work,

treats you with respect, and doesn't abuse their authority.

understands when things don't go exactly as planned, explains assignments clearly, answers questions

respecte ses employés

donne des vacances

est arrangeant

est compréhensif

est juste

est juste

est juste

est sévère mais juste

est tolérant,respectueux et qui reconnait les compétences de son employé

est très conciliant

m'augmente tout les 6mois

me donne souvent des augmentations

n'abuse pas de son pouvoir, ne sous estime pas ses employes

ne discrimine pas.

ne nous ménage pas et nous pousse à nous surpasser.

ne pense pas qu'à son porte monnaie, qui ne veut pas l'impossible, qui laisse ses subordonnés agir par eux-mêmes

nous aide à nous accomplir, nous fait évoluer

nous paye bien

paye bien

paye ses employes a l'heure

qui paye bien

respecte les droits de ses employés, ne fait pas travailler pour un salaire trop bas

sais manager avec autorité mais sans abus

sait reconnaitre ses torts

traite correctement ses employés

travaille autant que ses employés

Discussion

J'ai remarqué que du côté americain, personne n'avait lié le fait d'être un bon patron avec le salaire que l'on verse... Apparemment, vous vous interessez plus au côté sympathique, encourageant et respectueux du patron. En france, si on en parle aussi, l'argent ressort quand même en priorité des réponses

I think part of the reason the Americans didn't mention money much when it comes to bosses is that often we don't associate our boss with our paycheck. Especially if you work for a big company, the person you think of as your boss - i.e., your immediate superior who oversees your work - is not the person who decides how much you are paid. Also, there may be a sense that your paycheck is in some ways out of the boss's hands, because they will pay you what they can depending on the success of the business, your experience, etc...it may not be entirely up to them.

I don't associate a good boss with money because usually the person who's my boss (manager, associate manager) doesn't decide the paycheck. However, it would take a really really good salary to make me keep a job where there's a terrible, cruel, or unreasonable boss. I know a lot of my friends feel the same way. That's how I connect my boss and money.

I agree with what the other Americans have said on the topic. Money is important to me in considering a job, but my direct supervisor would rarely have control over my salary.

In English, the word 'employer' can mean either the person who you work for or the company or organization. The word 'boss' refers only to the person. Which is closer to the meaning of the word 'patron'?

une traducation correct de "patron" serait "boss". A ceci près que le "patron" décide du salaire de l'employé en France.

Traditionnellement en économie, on parle de pénurie de travail pour désigner le manque de main d'oeuvre, on dit que c'est l'employé qui offre du travail au patron, alors qu'en langage vulgarisé on a plutot tendance à dire que c'est le patron qui offre du travail à l'employé.

Cette inversion de notion provient sans doute du fait que sans le boss (on utilise aussi ce mot, dans un langage moins soutenu toutefois, en français pour désigner le patron) il n'y aurait pas de travail (donc pas d'employé)

Mais je le répète c'est uniquement une notion économique. Et je clos là ce petit hors sujet ;)

I also agree with the other Americans. A boss is seen more as a supervisor, someone who offers guidance and explains things, but not as much as in charge of salary. In most big companies, there is a department that is in charge of money, usually called Payroll or something like that. Probably most Americans don't associate money directly with a boss, but this is not to say that salary is not important to most of us, because it is!

ok merci pour cette précision, je comprends mieux maintenant.

Cette discussion m'a fait penser à une idéé reçue que beaucoup d'étranger ont de la France.

Comme je le disais et comme vous l'avez surement remarqué, les français ont repondu en majorité qu'un bon patron est un patron qui paye bien. En fait ce que je veux dire c'est que les français ont la reputation de se battre pour leurs conditions de travail notamment au niveau du salaire... ce qui leur donne également leur réputation de fainéant (lol)... je voudrais donc savoir si ce stéréotype se vérifie aussi aux USA...

Qu'en pensez vous?

Le stéréotype du français fénéant n'est pas vraiment un stéréotype ! Il est fortement fondé sur du réel : il suffit de voir comment les français se sont battus pour les 35 heures. Le but premier des 35 heures était, en diminuant le temps de travail des employés, de créer des emplois et donc en gros de diminuer le chomage... En théorie c'est très bien, sauf qu'en pratique ca n'a pas du tout marché ! Les patrons n'ont pas employer plus de gens et du coup, les gens se sont retrouver avec plus de travail à faire en moins de temps...! C'est sur qu'on a plus de vacances et moins d'heures de travail mais franchement, je ne trouve pas que cela en vaille la peine : en France les conditions de travail sont tout de même meilleur que dans la plupart des pays, et on avait vraiment pas à se plaindre...!

Clémence