A good job is ...

Un bon emploi est ...

a job where a lot of constructive work gets done and the people like what they do.

a job where you enjoy the work you are doing and feel that your work is appreciated.

a job you love, a job that fulfills you, a job that helps others

a sturdy yet supportive job with a decent pay

average performance, a phrase that is overused

enjoyable, rewarding,

exciting, challenging, and fun.

fulfilling, rewarding

fun and makes a good salary

hard work, creative progress

important, necessary to be happy

in a positive environment, pays a substantial amount, makes the worker happy

in the airline industry, enjoyable, well-paid, one that lets you travel

interesting, fun, worth talking about

one in which you don't wake up every morning dreading to go to work.

one in which you feel challenges and in which you learn a lot, pays a lot too

one that doesn't seem like a job and is fun.

one that is not boring but also not terribly stressful or challenging

one that pays well, is interesting

one that satisfies the employee, nice if it pays well but does not have to, doing something useful

one where the worker enjoys his or her job and is paid fairly for the work done.

rewarding, with good colleagues

something you enjoy

stimulating, well-paying, flexible in terms of hours

well done, thorough

what you are satisfied with, financially stable

appréciable

bien payé, et a une évolution de carrière

bien payé, pas fatigant

bien rémunéré, honnête

celui qui nous plaît

difficile à trouver

dur à trouver

primordial

quelque chose que l'on aime faire

stable

stable et bien rémunéré

un avenir heureux

un emploi avec beaucoup de vacances

un emploi bien payé

un emploi dans lequel on se sent bien, respecté, écouté, et surtout : bien payé

un emploi durable et épanouissant

un emploi intéressant, actif, bien rémunéré et sûr

un emploi que l'on aime.

un emploi que l'on aime.

un emploi qui laisse avoir une vie de famille correcte, qui est intellectuellement enrichissant

un emploi qui nous plait

un emploi qui paie bien et qui est intéressant

un emploi qui permet d'avoir un bon niveau de vie, permet une évolution sociale

un emploi qui procure le bien être

un emploi stable

un travail qui nous plait, qui est bien remunéré.

Discussion

I noticed that both sides remarked on a good job as being one that is satisfying, rewarding, enjoyable but also pays well...I thought this was interesting especially because from what I understand Americans and French often have different attitudes when it comes to working. Americans tend to (stereotypically at least) feel that one must work a lot of hours, while the French often work less hours. Does this seem accurate to you? Or is this just a stereotype? On the American side, I think there's definitely a range in terms of how intense people work, but I do know some of the big consulting/banking companies basically require their workers to live at the office. I was just wondering what is expected of French workers? I'm sure it depends on the nature of the job too.....

Also, what does "permet une evolution sociale" mean? Also, another French person said "primordial" -- what does this mean?

En France, on a vraiment l'impression que c'est à celui qui fera le moins d'heure possible...! C'est vrai qu'on a beaucoup de vacances (même s certains trouvent que ce n'est pas encore assez...) et qu'on ne travaille pas énormement : enfin cela dépend du travail. En France il y a ce qu'on appelle les fonctionnaires (qui travaillent pour l'Etat) et pour eux, c'est vrai que c'est plutôt cool : il y a déjà la sureté de l'emploi qui fait qu'on est difficilement viré, et puis les horaires sont souvent plutôt confortable (par example, on parle d'horaire de fonctionnaire quand une prsonne ne travaille pas beaucoup...). Il existe de grands contraste toutefois avec par exemple les medecins et autres professions liberales qui ne comptent pas les heures supplementaires à cause d'une pénurie dans certaines branches. Mais c'est vrai que globalement le stereotype du francais qui a beaucoup de vacances et travaille peu est vérifié (surtput depuis la mise en place es 35H)

"permet une évolution sociale" se traduirait par "enable one to climb the social ladder".... et "primordial" par "essential". J'espère tavoir aider !

Clémence

Je voudrais juste préciser que les enseignants n'ont pas un boulot facile même s'il a toujours été dit que les prof "se la coulent douce". Bien qu'étant fonctionnaires et n'ayant pas énormément d'heures de cours, ça ne les empêche pas de travailler beaucoup chez eux(voire autant) et les élèves d'aujourd'hui ne sont pas des anges(s'ils l'ont jamais été!) (voila, juste une petite parenthèse pour ceux qui voudraient attaquer les profs ^^ même si cela m'étonnerait vu le nombre de futurs enseignants se trouvant sur ce forum lol)

A propos des 35H... j'y tiens comme la plupart des Français j'imagine, et j'espère ne pas les voir remises en question si le candidat Sarkozy avait le culot de devenir président :p

Bye!

Quand je parlais des fonctionnaires, je ne voulais pas uniquement dire les profs : je sais que le nombre d'heure dans leur cas ne veut pas dire grand chose (et puis voulant devenir prof moi même, loin de moi l'idée de critiquer !!! )

Ce que je voulais dire c'est qu'en France on a beaucoup moins la notion des heures supplémentaires que ans d'autrespays et que, comme tu l'as justement dit, on tient beaucoup à tout nos petis avantages... Même si, personnelement, je trouve qu'un peu plus de travail (en général) ne peux pas faire de mal ! :P

Clémence

Je pense qu'au niveau lycée, les lycéens Francais ont plus d'heures de cours par jour mais c'est vrai qu'après les études et que les Francais entrent dans la vie active, ils sont pressés de rentrer chez eux ! Mais c'est vrai que ca dépend des emplois de chacun, par exemple je doute qu'un employé à l'usine et qui travaille à la chaine (qui voit défiler des verres devant lui toute la journée par exemple) veuille faire des heures supplémentaires !

En tout cas respect aux medecins qui travaillent jusque pas d'heures !

J'ai remarqué aussi que dans la définition d'un bon travail il y a surtout le facteur de l'argent.Ce qui est assez bizarre c'est que ce qui prime c'est la rémunération et non pas le fait que le travail soit interessant et qu'il nous plaise. Notre travail, nous y passons quand même 40 ans de notre vie, ce n'est pas négligable!!!

"primordial" parce que sans emploi on peut difficilement s'inserer dans la societe. En France il devient tres difficile de se trouver un emploi stable c'est d'ailleurs pour ça qu'un certain nombre de persones entrent en greves. Le travail et l'insertion sociale sont devenu tres difficile d'acces. Pour ce qui du temps de travail entre americains et français je ne sais pas si les francais travaillent moins. Il est vrai que nous sommes facilement vus comme des fainéants mais ce n'est qu'un stéréotype, heuresement! Tout le monde en France ne se tourne pas les pouces! Ici ce sont les fonctionnaires qui sont qualifiés de fainéants mais là encore ce n'est qu'un stéréotype. Tout le monde ne reste pas assis à regarder les mouches voler, c'est pareil partout, il y en a qui bosse trés dur et d'autres qui se la coule douce mais bon il faut de tout!

Ce n'est pas comme ça chez vous?

Ah oui, au fait pourriez vous me dire d'ou vient cette image de fainéant concernant les français'

Seen U soon,

Sara.

Je ne pense pas que cela soit un stéréotype : en France on travail souvent maximum 35H par semaine (sauf dans le privée ou ca peut être différent mais souvent on gagne plus donc bon...) et on a 5 semaines de congés par an ! Si je ne me trompe pas, je crois que les américaines n'ont que 2 semaines ou quelque chose comme cela !

En plus nous avons plus de sécuité au niveau de l'emploi et il y a des indemnités pour les chomeurs alors qu'aux Etats Unis, il y a moins de protection pour les employés en général donc on est pas du tout à plaindre !!!

Clémence

On est pas à plaindre...? Et les suppressions partout, chaque année de plus en plus lourdes, la difficulté de se faire passer en CDI...?

Un exemple tout bête : troisième décès par suicide chez Renault ( il me semble ), à cause d'un travail trop stressant et de conditions devenant de pire en pire. Les salaires qui n'augmentent pas ou très peu, tandis que tout flambe à côté et que l'on arrive même plus à gérer. Etc etc. Pour moi, la France ne donne pas l'image d'un pays où les gens se sentent bien au travail, quand ils arrivent à en avoir un.

Je rejoins ce que dit Rosalie, en ajoutant même que près de 50% des Contrats Nouvelles Embauches

n'

ont

pas

donné suite à un CDI... (Quand on sait qu'un candidat a proposé de bâtir le contrat de travail unique sur le modèle du CNE, il y a de quoi s'inquiéter...).

Je m'étonne moi que les américains soient telement "heureux" d'être stresser en permanence...

Et puis ca peut marcher dans l'autre sens aussi...

Si on dit que près de 50% des CNE n'ont pas donné suite à un CDI, on peut aussi dire que plus de 50% ont donné suite à un CDI.... :D

Clémence

"le CPE est une bonne mesure pour l'emploi des jeunes" affirmait Nicolas Sarkozy le 25 janvier 2006. Il suffit de se pencher sur les résultats de son grand frère le CNE pour s'en convaincre ! Ce contrat (période d'essai de deux ans avec révocation possible du salarité à chaque instant) ne devait créer que 20 000 emplois en 2007. En effet en un an de mise en service et dans plus de neuf cas sur dix, les personnes embauchées en CNE l'auraient été de toute façon avec un autre contrat. Sans la mobilisation massive de la jeunesses entre janvier et mars 2006, le CPE, l'extension aux jeunes de ce système, aurait été adopté, entraînant les mêmes résultas. Mais prudence ! Nicolas Sarkozy récidive en demandant la mise en place d'un contrat unique avec une période d'essai portée à deux ans... "Le CNE est un progrès, il ne faut pas y toucher" a-t'il déclaré au congrès de la CGPME le 24 janvier dernier. Le toucher non : le supprimer, oui !

Quand je dis qu'on est pas à plaindre, je compare notre situation à d'autres pays et lorsque l'on fait cela, je trouve que, oui, nous ne sommes pas à plaindre : en Angleterre il n'y a

aucune

sécurité de l'emploi, tu peux te faire virer à n'importe quel moment et aux Etats Unis, il y a beaucoup moins d'avantages qu'en France voir pas du tout si tu n'as pas un "full-time job" : les gens qui travaillent à temps partiel n'ont pas de sécurité sociale, pas de vacanes...

Alors quandje compare, je trouve qu'on a quand même de la chance en France...!

Clémence

L'idée d'un bon emploi est pratiquement le même chez les Américains et chez les Français. Nous voulons tous un emploi bien payé et qu'il nous plaîse un minimum.

Ce qui me frappe et qui m'amuse est de voir du côté français. czertains ont répondu, un bon emploi est un emplois, avec "beaucoup de vacances", "pas fatiguant". On pourrait croire que les français sont de gros faignant !

Qu'en pensez-vous?

je suis tout à fait d'accord aves les réponses au questionnaire.Travailler dans un secteur que l'on apprécie permet d'être heureux(et si en plus on a la chance de bien gagner sa vie...bingo)je serai tres fiere de faire le boulot qui me plait parce que j aurai enormement travaillé pour y arriver.